Sans forme ni chemin
Sans forme ni chemin

Accueil > Littérature - Poésies > Emile Noël

Emile Noël

lundi 3 novembre 2014 par Emile Noël (Date de rédaction antérieure : 8 juillet 2009).

L’Emilius ankylaurus

L’Émilius, en tant qu’Ankylosaurus évolutif, se propose d’afficher des productions d’Émile dans leur diversité (textes, images, sons, etc.), ainsi que quelques informations sur ses activités passées, présentes et à venir, fonction en toute logique de sa durée de vie.

Mais, l’Émilius, quoiqu’Ankylosaurus, très accueillant par ailleurs, réserve aussi volontiers un espace - intitulé « la bibliothèque des autres » - où des créateurs peuvent exposer leurs travaux. Il leur suffit d’en faire la demande qui, examinée par lui, sera acceptée ou non.

Chaque personne morale ou physique exposée gère en toute indépendance et responsabilité ses publications.

Elle perçoit le montant des commandes la concernant, en assure l’envoi et assume le suivi de ses activités.

L’Âne Rouge

Intelligent et stupide, patient et têtu, rancunier et indulgent, humble et intraitable : voilà pour l’âne du commun.
Mais ROUGE, il devient d’une extrême dangerosité, notamment pour l’âme de l’habitant de l’Égypte pharaonique... dans son voyage post-mortem.
Encore de nos jours, notre expression populaire, méchant comme un âne rouge, tend curieusement à confirmer son aspect délétère. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à l’identifier à la bête écarlate de l’Apocalypse.
C’est dire qu’il faut se méfier de ses coups de sabot...

A voir :

Bibliographie d’Emile Noël



“sous la parole l’image” (Dire, raconter) (texte et DVD)
PDF - 272.1 ko
Sous la parole l’image
PDF - 595.5 ko
Les ateliers...

“Tétralogie du vieux monsieur”

JPEG - 64.4 ko
Tetralogie 1
JPEG - 69.7 ko
Tetralogie 2
JPEG - 62 ko
Tetralogie 3
JPEG - 73.6 ko
Tetralogie 4
(ces 4 bulletins servent à commander au choix soit les 4 volumes soit un ou deux ou trois)

“Accrocs dans le ciel”

“La Gidouille et la Citrouille”
Word - 1.8 Mo
La Gidouille et la Citrouille

extrait de
“LA GIDOUILLE ET LA CITROUILLE” d’E. NOEL

Ed. 24 X 36

Par ce qu’au regard de ce que l’on croise ici et là je crois que la lecture du bouquin d’Émile est salutaire (le bon de souscription est encore en ligne...)

INTRODUCTION Pages 6 & 7

(…)Pourquoi, alors, le parallèle vient-il à l’esprit, du cerveau, du cul, des tripes et du labyrinthe ?
Associations qu’on retrouve en psychanalyse : le cerveau et l’arrière-train ne connaissent-ils pas, l’un et l’autre, une scissure centrale ? Le cerveau et les boyaux n’affichent-ils pas circonvolutions qui rappellent comme une figure labyrinthique ’ ? Et le labyrinthe ne conduit-il pas aussi au-dedans de soi-même, vers une sorte de sanctuaire intérieur et caché, dans lequel siège le plus mystérieux de l’être et la terrible bête ?
Bref, n’avez-vous jamais été saisi par la similitude formelle d’un cerveau et d’un cul, scissure centrale notamment ?
Si oui, sans pousser plus avant l’examen de structure, l’idée vous a-t-elle visité qu’un cul pourrait penser ? Si encore oui, en avez-vous mesuré toutes les implications potentielles ? Par ailleurs, s’il est difficile d’admettre un cerveau péteur, il n’est pas déraisonnable d’imaginer que sa production puisse s’avérer excrémentielle. (…)

EMILE NOËL


Illustrations des couvertures par Annie Bret


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Sans forme ni chemin (Sans forme ni chemin)